Se former, ça s’apprend, se prépare et s’anticipe!

@Sébastien Desbenoit

17 février 2020

Se former, c’est la recherche permanente d’un équilibre entre les compétences d’aujourd’hui et celles de demain!

On lit régulièrement que 85% des métiers en 2030 n’existent pas encore ou sont à réinventer. Que le digital va impacter tous les métiers ou encore que tout au long d’une carrière on changera entre 7 ou 8 fois de métier. Plutôt anxiogène quand on sait que pour atteindre un niveau d’excellence dans une discipline, un art ou une technique, il faut 10 000 heures. Alors certes, peu d’entre nous aspire à devenir un maître dans son métier mais cela laisse présager qu’acquérir de nouvelles compétences dépasse le simple fait de se former 2 ou 3 jours. Cela prend du temps et il faut avoir conscience de cela!

La posture face aux changements

J’ai été impacté il y a maintenant un peu plus de 5 ans par une lecture. “Qui a piqué mon fromage” de Spencer Johnson! L’histoire de 4 souris face à un fromage qui tend à disparaître (le fromage symbolise les objectifs professionnels ou personnels) suscitant chez certains désarroi et pour d’autres opportunité. Nous ne sommes pas tous égaux face aux changements et sans doute allez – vous vous reconnaître dans une de ces 3 attitudes:

  • J’attends de voir si la prophétie se réalise dans mon environnement professionnel et j’aviserai.
  • Je me mets en mouvement mais juste pour m’acculturer. On verra si les tendances annoncées deviennent des solutions durables dans le temps.
  • Je fonce! Le changement ne me fait pas peur.

L’obsolescence professionnelle: une épée de Damoclès permanente!

Lorsque j’accompagne des formateurs ou des enseignants dans le domaine de l’ingénierie ou de la ré-ingénierie pédagogique, tous me disent que pour se former il faut du temps et qu’ils n’en ont pas. Qu’ils ne savent pas par quoi, ni par où commencer! Voilà un des 1ers symptômes de l’obsolescence professionnelle. On peut la définir comme le glissement progressif vers la stagnation puis la régression d’une expertise ou de compétences parce qu’elles sont ancrées dans la routine. Ce glissement progressif menace l’individu lui même dans son emploi mais également l’organisation pour laquelle il travaille. Il suffit d’un changement d’objectif stratégique au sein de l’entreprise, d’une restructuration ou encore l’apparition d’une nouvelle technologie imposée par la hiérarchie pour que le sentiment d’être dépassé ou de ne pas y arriver vous impacte avec toutes les conséquences psychologiques que cela peut susciter.

Se former c’est avant tout trouver un équilibre

Se former tout au long de sa vie c’est trouver le juste équilibre entre différents types de formation.

  1. La formation curative

    Je définis ce type de formation comme celle qui doit se faire en priorité suite à une “défaillance” professionnelle objective et factuelle ou bien à une carence repérée dans le poste que vous occupez. Suite à votre entretien professionnel, votre N+1 énonce que le projet que vous avez mené en tant que responsable aurait pu être davantage optimisé en utilisant une méthodologie plus agile ou encore en donnant davantage de lisibilité à celui – ci en planifiant les échéances et les livrables. Il vous propose de vous former pendant 21 heures au management de projet. Certes au terme de ces 21h vous allez avoir acquis de nouvelles connaissances, des outils mais cela vous rendra-t-il davantage compétent? Rien n’est moins sûr et pourtant c’est souvent ce type de formation que l’on nous propose. On y va avec une certaine motivation en se posant la question du sens et de l’intérêt.

  2. La formation réactive

    Je la définis comme un besoin à moyen terme. Par exemple, un nouveau logiciel informatique ou une machine de production vont être utilisés au sein de votre entreprise. Vous devez vous former à son utilisation car cela fait partie de la stratégie globale de l’entreprise et/ou de la mission qui va vous être confiée. Si l’on reprend la formation de management de projet, je vous invite à repérer les organismes de formation qui proposent une pluralité de modalités pédagogiques pour vous accompagner dans vos nouvelles acquisitions de compétences. Le processus de formation pourrait être celui – ci: une formation en situation travaillée (AFEST) suivie de x heures de formation en présentiel réparties en plusieurs sessions, avec un environnement d’apprentissage en digital (contenus sur LMS – Mobile learning …) un accompagnement tutoral, une communauté d’apprentissage. La résultante: vous accompagner au mieux à chaque instant du processus de formation (Voir article sur les 7 critères de réussite d’une formation)

  3. La formation prospective

    C’est sans doute ce type de formation qui est le plus difficile à appréhender tant par vous même que pour votre hiérarchie. En effet, cela constitue un investissement tant en temps qu’en coût. Néanmoins, si on reprend la vague du changement lié aux nouvelles technologies, ce type de formation nécessite une véritable attention et projection. Pour illustrer ce déficit, certaines entreprises n’hésitent pas à créer leur propre école. Stage 301 fondée par Klaxoon, Hellowork et MV Group en est le parfait exemple.

Face aux changements, il faut ajuster en permanence son processus de formation pour s’inscrire dans une démarche à court, moyen et long terme.

Privilégier la formation distribuée plutôt que massée

Coûteuse en temps, en énergie, en motivation, en engagement, votre projet de  formation doit s’inscrire dans le temps. Pour cela, il est nécessaire de se poser et de définir les tendances qui vont impacter votre métier de demain. Cela permet d’appréhender le temps dédié à la formation d’une autre manière, de façon mieux ciblée et sans doute plus respectueuse de l’humain. Bref, structurer un plan de formation pluri-annuel ayant du sens. A titre d’exemple, dans le domaine de la pédagogique, on parle de plus en plus de l’impact de l’intelligence artificielle dans le monde de l’éducation et de la formation. Aussi, comprendre, s’acculturer à l’intelligence artificielle, au machine learning ou encore à l’adaptative learning, c’est anticiper plutôt que subir ce qui va devenir sans doute notre quotidien d’ici 5 ou 10 ans.

La formation change. Vous aussi!

AujChangement-en-cours-1ourd’hui, il est tout à fait possible d’acquérir des connaissances et de se familiariser avec les tendances de demain via les formations gratuites en ligne. En reprenant l’exemple de l’intelligence artificielle, vous pourrez suivre le Mooc du CNAM  sur la plateforme Fun intitulé l’intelligence artificielle pour tous. Une première étape dans votre processus d’autoformation que vous pouvez organiser comme vous le souhaitez. Il existe une multitude de plateforme d’apprentissage. N’hésitez pas à les parcourir pour vous aider à mieux cerner les tendances en lien avec votre métier. (UdemyOpenclassroomFun MoocCourera edX– etc.

Pour se projeter

Pour se mettre en mouvement, je vous propose de manière très simple de faire une cartographie de votre emploi actuel. Via le tableau ci dessous, vous décrirez ce vous faites, ce que vous devriez savoir – faire et ce vers quoi vous devriez vous orienter. En faisant ce travail de recensement et de prospection, vous allez vous situer dans un rapport au temps en terme d’acquisitions professionnelles mais surtout vous allez changer votre prisme. Vous allez passer de la stagnation à l’engagement.

Tableau article

Pour conclure

S’engager dans un processus de formation, c’est prendre conscience que son métier change et évolue en permanence. Lutter contre sa propre obsolescence professionnelle nécessite de s’engager dans un processus de formation évolutif et distribué dans le temps. La montagne des compétences ne se gravit pas en une seule fois! ça s’apprend, ça se prépare, ça s’anticipe.  

Ressources en plus

Combien d’heures de travail permettent d’atteindre l’excellence dans une matière? Maxime Coignard

L’histoire de qui a piqué mon fromage en vidéo – 15 min

Les 7 critères de réussite d’une formation de Alexandre Malarewicz

Podcast sur les tendances RH de 2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.