Et si la formation s’inspirait de Netflix ?

@Philippe Lacroix - 29 avril 2019

Dans cet article Philippe Lacroix nous propose par analogie une réflexion sur la manière de concevoir des dispositifs de formation digitaux et les contenus. l'article met selon moi en  lumière la complémentarité à bon escient qui doit exister entre le contenu à distance et le contenu en présentiel. l'innovation , la nouveauté dans le domaine de la pédagogie et de l'andragogie doivent être des stimulateurs permettant de rénover, de faire évoluer les anciens mécanismes et les routines pédagogiques.  Alors oui, je pense que la formation digitale doit s'enquérir des évolutions et des codes que ce soit auprès des plateformes de musiques, de films ou encore de jeux vidéos. Produire des contenus suscitant de l'émotion, captant l'attention, favorisant la concentration ou encore donnant envie de connaître la suite sont aujourd'hui les codes qui font évoluer la manière dont on va s'intéresser à un contenu. Le présentiel à encore de beaux jours devant lui à la condition que l'acteur principal de la formation soit l'apprenant et non le formateur. Une des clés: Proposer un environnement d'apprentissage permettant à chacun de construire sa propre série, sur plusieurs saisons!!

Pour approfondir et/ou compléter cet article autour de l'importance du présentiel, je vous invite à voir ou à revoir l'article d'Aurélien Dorvaux (Sydo) pour son article du 20 mars 2018: Pourquoi la formation en présentiel a encore de beaux jours…

Lire l'article: Et si la formation s'inspirait de Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.